L'Afrique de la savane : Rondes comptines et berceuses

Le cd L'Afrique de la savane nous emmène dans la région de « l'herbe à éléphant » où, à la saison sèche, même à l'ombre du baobab, le sable est brûlant et l'air, suffocant !

Il faut donc attendre que les rayons du soleil s'adoucissent pour que, sous ce même arbre, le village se rassemble autour du griot qui chantera l'épopée mandingue, l'éducation des enfants, ou les évènements de la vie quotidienne, avant de faire danser les hommes au clair de lune.

Aux rythmes des tambours, les sonorités envoûtantes de la kora « harpe africaine » et du balafon se mêleront aux chants et aux bruissements qui viennent du fond de la nuit.

L'Afrique de la savane a la grâce de la gazelle !

L'Afrique de la savane : Rondes comptines et berceuses
L'Afrique de la savane, rondes comptines et berceuses, chantée en bambara et en bwaba, langues parlées au Burkina Faso, Mali et Côte d'Ivoire par :
Issa Dakuyo: voix, choeur, kora, balafon, n'goni, tama, maracas, claps
Kossua Ghyamphy : voix, choeur, claps
Jean-Emile Biayenda : djembé, calebasse, cajon, udu, caxixi, maracas, triangle, cayemba, cloches, sanza, choeur, claps
Référence CD : 486083
Prix public 17,90€
Catégorie : Conte africain

Issa Dakuyo, griot et ancien maître djembé du Ballet National du Burkina Faso, a été formé au chant, au balafon, à la kora et au djembé. Passionné par le dialogue musique et théâtre, il a collaboré avec la compagnie « La nuit surprise par le Jour » qui a créé en 2008 au théâtre de l'Odéon « le songe d'une nuit d'été » de Shakespeare, mis en scène par Yann-Joël Collin. Il a constitué le groupe « Les Griots de Kossi » pour faire découvrir la culture mandingue au jeune public comme aux adultes.

Kossua Ghyamphy, choriste, danse aussi auprès de Salif Keita et du groupe Touré Kounda dont elle chorégraphie les danses. Elle enseigne la danse afro-contemporaine à Paris et mène une action de sensibilisation à la danse auprès des enfants et des adolescents de la banlieue parisienne et l'étranger (Ukraine, Bénin, Côte d'Ivoire et Guyane). En mars 2011, elle a animé un master class de danse africaine au musée du quai Branly.

Jean-Emile Biayenda, percussionniste et batteur congolais, est le créateur du groupe «Les Tambours de Brazza». Il anime des ateliers de formation de jeunes aux techniques traditionnelles du tambour "Ngoma". Il donne des cours d'initiation à la percussion ethnique au Conservatoire d'Angoulême et dans les maternelles.