Gustavo Lins : des créations sculpturales

Gustavo Lins
Gustavo Lins

Gustavo Lins est un créateur de haute couture d'origine brésilienne. Après avoir mené une carrière de modéliste et travaillé à Paris aux côtés des plus grands noms de la mode pendant quinze ans, il lance sa propre collection en 2003.

Fortement influencé par sa formation d'architecte, le couturier produit des créations d'une originalité surprenante. Il est capable de sculpter le corps de ses modèles grâce à des coupes savamment étudiées. Pour créer un effet faussement déstructuré, il utilise des liens à la place des coutures et des empiècements. Certains de ses vêtements pour femme exaltent la sensualité en dévoilant subtilement certaines parties du corps.

Le style Gustavo Lins

Gustavo Lins est un adorateur des pièces asiatiques, caractérisées par des matières raffinées et des coupes droites, en apparence masculines. Il tire son inspiration des costumes japonais, qu'il s'agisse du traditionnel kimono ou des drapés portés par les acteurs de théâtre Kabuki. Gustavo est amoureux des nuances sombres ; sa couleur fétiche est résolument le noir, qui habille les femmes de « matière » et texturise les silhouettes.

Ensemble pantalon veste Gustavo Lins

Ensemble pantalon noir et veste noire pour homme sur une chemise blanche.

Les robes du créateur allient élégance et sensualité, en entremêlant des matières antagonistes, comme le cuir et la soie, et en remettant au goût du jour des tissus surannés tels que la dentelle et les voiles transparents.

Robe en cuir Gustavo Lins

Gustavo Lins : robe en cuir noir, longueur dessus du genou.

Les lignes contemporaines de Gustavo Lins véhiculent un chic intemporel. Avide de renouveau, le créateur n'hésite pas à déconstruire les préjugés. Au lieu de se cantonner à l'élaboration de modèles unisexe, comme bon nombre de ses homologues, il réutilise les mêmes pièces au cours de ses défilés de mode masculine et féminine. Une façon de sous-entendre que la manière de porter un vêtement est plus importante que celui qui le porte !