Wall-E : un rêve de robot ménager

Wall-E
Une vie de robot ce n'est pas toujours drôle, surtout quand on vous a chargé de nettoyer les décharges des humains pendant sept-cents ans ! Alors un jour, tout naturellement, on prend conscience de sa situation et on se pose des questions, c'est normal...
Voilà comment l'on pourrait résumer l'argument de la nouvelle production des studios Pixar, adossés à Walt Disney. Et les amateurs le savent, Pixar est synonyme de qualité, il suffit d'évoquer Cars ou Le monde de Nemo, pour s'en rendre compte. Virtuoses de l'animation, les professionnels de Pixar donnent vie et apparence humaine à tout ce à quoi touchent leurs crayons ou leurs doigts : voiture, animaux, robots... Et du coup, le monde paraît sous un jour différent, décalé, à la fois drôle du fait de la transposition anthropomorphique, et quasiment philosophique dans le sens où cette vision décalée est l'occasion de se poser des questions.

L'argument écologique de Wall-E n'échappera à personne, mais présenté sous la forme d'un conte léger, les choses deviennent à la fois plus simples et plus vraies, et surtout plus accessibles. Wall-E, avec sa voix de synthèse traînante, ses gros yeux ronds et ses gestes maniaques de vieille mécanique fatiguée séduira tout autant les enfants que leurs parents.

Aussi ce film, qui sortira d'ici le mois d'août, est-il recommandé aux enfants dès 6 ans et aux grands, sans limite d'âge !

Genre : Animation
Durée :