La carte bancaire et son fonctionnement

La carte bancaire est payante et son prix dépend de la nature de la carte acquise. Sa délivrance n'est pas automatique et se fait en fonction d'un critère salarial, généralement après une période probatoire. La délivrance d'une carte bancaire donne lieu à la signature d'un contrat contenant les conditions et les modalités de son fonctionnement : c'est le contrat porteur carte bancaire. Toutes les banques peuvent délivrer des cartes bancaires.
Les cartes bancaires sont réparties en trois grandes catégories (nationales, internationales et haut de gamme) dont nous allons vous parler.

Les carte bancaires nationales

Elles se répartissent en deux grandes catégories : les cartes de paiement et les cartes de retrait.
Pour les sommes supérieures à 800 euros, une signature est également exigée.

Certaines cartes bancaires de paiement sont dites a débit immédiat. Ceci signifie que le montant des achats est débité, dès la présentation du paiement par le commerçant.
D'autres sont dites a débit différé, ce qui permet de repousser le crédit des achats a la fin du mois. La banque procède en fait a une avance de fonds en payant d'avance les commerçants bénéficiaires, avant de débiter le compte a la fin du mois.
On constate sur ce point deux pratiques différentes : soit la banque débite effectivement le dernier jour du mois toutes les factures qui lui sont parvenues avant cette date ; soit elle instaure un jour butoir ( aux alentours du 20 du mois ) après lequel les factures présentées au paiement seront débitées a la fin du mois suivant.La formule du débit différé apparaît comme une formule intéressante en terme de crédit et de disponibilité de fonds. Il n'en reste pas moins qu'elle peut engendrer certains excès de la part du client imprévoyant. En tout état de cause, la provision doit être suffisante à la fin mois pour régler toutes les factures qui se présentent, sous peine de se voir facturer des agios. Ces cartes a débit différé ont un coût plus important pour les banques qui les facturent donc plus cher.
Les cartes de paiement procurent également des services annexes propres à chaque établissement.

Il existe également des cartes a autorisation systématique. Lors du paiement d'un achat ou d'un retrait d'argent, quel que soit le montant de l'opération, une demande d'autorisation est effectuée automatiquement auprès de la banque du titulaire de la carte. L'opération n'est acceptée que si le solde du compte est créditeur ou si le montant du découvert n'est pas dépassé. Cette spécificité mise a part, ces cartes ont les mêmes caractéristiques que les autres cartes bancaires. Elles se nomment Visa Electron ( réseau Visa ) et Maestro ( réseau Mastercard ).

Quant aux cartes de retrait, comme leur nom l'indique, elles permettent uniquement de faire des retraits d'argent dans les distributeurs.

Les carte bancaires internationales

Leur champ d'application s'étend au plan international. Vous pouvez également vous en servir pour payer directement un commerçant dans la devise de son pays. L'apparition de l'euro a créé deux types d'opérations par carte bancaire a l'étranger : celles réalisées en monnaie de la zone euro et celles réalisées en monnaies hors zone euro.
Pour les monnaies de l'Euroland, le risque de change a disparu : les commissions prélevées par les banques sont donc moins chères que celles prévues pour une opération en monnaie hors zone euro.
Les cartes internationales sont toutes assorties de prestations d'assistance relativement complètes.
Leur prix d'achat est variable.
Lorsque vous prélevez de l'argent à l'étranger avec une carte bancaire, mieux vaut effectuer un seul retrait important que plusieurs petits, une commission étant prélevée lors de chaque opération.

Les cartes bancaires haut de gamme

Elles ont vocation à procurer à leur utilisateur des services en quantité et/ou en qualité supérieure par rapport aux cartes nationales ou internationales en termes de retraits d'argent et de règlements des achats. Elles offrent, de plus, certains services annexes.
Ces garanties sont variables selon le type de carte, et parfois subordonnées à des conditions restrictives. Une lecture attentive du contrat et des conditions générales est donc nécessaire.

Pour conclure, nous pouvons affirmer que la carte bancaire rend bien des services, et facilite les transactions. Cependant, restez vigilant quant son utilisation et surveillez votre solde de compte bancaire pour ne pas vous retrouver en situation de surendettement.