Les différents comptes bancaires existants

Les comptes sur livret

Ce sont des comptes de dépôt. A l'ouverture vous devez verser au minimum 15 euros. Par la suite les versements sont libres et illimités. Leur rémunération est variable et est fixée par chaque banque. Les intérêts sont calculés à la quinzaine. La Banque de France est chargée de garantir que la rémunération de l'épargne est supérieure à l'inflation et pourra procéder à des ajustements semestriels.

Les comptes d'épargne

Ce sont des comptes de dépôt qui doivent être alimentés régulièrement pendant une durée fixée préalablement. Selon le produit dont il s'agit, une rémunération variable est versée. A l'expiration du délai d'épargne, le client a droit a certains avantages : prêts a taux préférentiels, versement du capital et des intérêts, etc...

Les comptes titres

Ce sont des comptes qui permettent d'opérer en bourse. Avec un compte titre vous pouvez donc acheter ou vendre des actions, des obligations...sur toutes les valeurs mobilières françaises ou internationales.

Les comptes chèques

Les comptes chèques sont des comptes qui constituent le droit commun des comptes bancaires. Ce sont vos comptes courants, sur lesquels vous effectuez vos opérations de paiement des dépenses et d'encaissements des recettes.

A savoir :

Tous les établissements de crédit doivent adhérer a un système de garantie des dépôts destiné a indemniser les épargnants en cas de faillite. Les usagers ont donc désormais la certitude qu'ils pourront récupérer les sommes qu'ils ont confiées a leur banquier quel que soit le placement choisi. Le montant du plafond d'indemnisation par les banques est fixé à 70.000 euros par déposant

Il est à noter toutefois que certains réseaux de banques (réseaux mutualistes et coopératifs) sont dispensés d'adhérer à un système de garantie des dépôts.