Oui-Oui et la carte au trésor

La génération des quadragénaires et quinquagénaires actuels a fait ses premières armes en lecture avec les personnages d'Enid Blyton, cette prolifique écrivain pour la jeunesse anglaise, disparue il ya maintenant près de 40 ans ! Oui-Oui et le Club des cinq restent ses deux séries les plus marquantes, celles qui ont recueilli les suffrages de plusieurs générations d'apprentis lecteurs. Et voilà Oui-Oui, notre petite marionnette au bonnet amusant, projeté maintenant dans l'univers de la 3 D, incroyable évolution et bel hommage à son auteur.

Oui-Oui, c'est un univers gentil, et ce n'est pas péjoratif, au contraire, c'est plutôt reposant de savoir que ses enfants peuvent regarder un film qui va les intéresser sans risquer de les choquer ou de leur faire peur. Les personnages sont croquignolets et semblent plutôt sortis de l'atelier de Geppetto, le papa de Pinocchio (voir film Walt Disney), que des processeurs d'un ordinateur cadencé pour produire de la 3 D, et c'est tant mieux, car l'esprit d'origine est plutôt bien respecté ici.

Comme le titre l'indique, Oui-Oui, entouré de ses amis, part à la recherche d'un trésor enfoui dans une île, que va-t-il y trouver ? Ici l'esprit d'Enid Blyton est respecté, en produisant une histoire de Oui-Oui cependant teintée de l'esprit « Club des cinq ». Cette histoire et ce petit personnage à la carrière remarquable devraient séduire les enfants d'aujourd'hui comme il a su séduire leur parents et parfois même leurs grands-parents.

Conseillé à partir de 3 ans, vous pourrez le retrouver en DVD dès le mois de mars.