Ouverture d'un compte chèques ou compte courant

Tout le monde possède un compte chèques, plus connu sous le nom de compte courant. Ce texte vous informe sur le droit au compte courant, sur la convention de compte et sur le package règlementé, que toute les banques vous proposent et qui comprend en plus d'un compte chèque, un certain nombre de services.

Le droit au compte bancaire

Toute personne habitant en France, y compris les interdits bancaires, a droit à l'ouverture d'un compte de dépôts dans la banque de son choix ou auprès de la Banque Postale. Cependant ce droit au compte ne remet pas en cause la liberté pour la banque de ne pas contracter et de refuser, sans avoir à apporter de justifications, l'ouverture d'un compte. Elle doit alors remettre une attestation de refus d'ouverture de compte.
Ainsi, la personne qui n'a pas de compte et s'en est vue refuser l'ouverture d'un n'est plus obligée de se rendre à la Banque de France pour exercer son droit. Elle peut soit demander elle-même à bénéficier du droit au compte en se rendant au guichet de la Banque de France, soit confier la procédure à la banque qui lui a refusé l'ouverture du compte. Celle-ci demandera alors à la banque de France qu'un établissement bancaire soit désigné.
L'établissement désigné ne pourra refuser l'ouverture du compte mais pourra limiter son usage aux services bancaires de base.
Le compte est ouvert pour une durée indéterminée mais rien n'empêche la banque de clôturer le compte à condition qu'elle notifie sa décision au client par écrit, la motive et respecte un délai de préavis minimum de 45 jours.

Définition de la convention de compte

Il s'agit d'un contrat qui est signé entre la banque et vous, et qui fixe les règles d'ouverture, de fonctionnement et de clôture du compte courant. Il est important d'en prendre connaissance, même si dans bien des cas ce contrat n'est pas toujours facile à lire. Il n'en demeure pas moins le document juridique qui fixe les droits et obligations de la banque et de son client.

Le package règlementé : un compte courant et des services

Cette pratique commerciale apparue dans les années 1990 permet de vendre un bouquet de services de 15 a 30 % moins cher selon les établissements, que les prix de ces mêmes services achetés a l'unité. Mais le client peut acheter dans le package des services qu'il n'utilisera pas... la réalisation d'une économie peut se révéler alors tout a fait hypothétique
Toutefois est-il que désormais la vente de produits ou de prestations groupés est interdite, sauf si les produits ou prestations de l'offre peuvent être achetés individuellement, ou lorsqu'ils sont indissociables comme l'assurance liée a un crédit par exemple. La banque reste libre de fixer les prix de ses services, et rien ne lui interdit de pratiquer des tarifs élevés pour des services vendus à l'unité. Avant de refuser le package, mieux vaut donc étudier de près les prix et vos besoins en termes de services bancaires.

Les offres packagées sont aujourd'hui les premières que votre banque vous proposera. Néanmoins, il vous est possible d'obtenir la seule ouverture d'un compte bancaire. Alors évaluez bien vos besoins et étudiez les propositions de votre banquier avant de signer.