65% des ménages français sont considérés comme endettés

65% des ménages français sont considérés comme surendettés ( + de 35% de leurs revenus sont des charges ) ; la plupart ignorent qu'il existe une solution avant de se trouver dans une situation inextricable aboutissant à la commission de surendettement et par conséquent la perte de l'utilisation de sa carte bleue, de son chéquier et du droit a contracter un crédit.

Cette solution, c'est le rachat de crédits, aussi appelé restructuration de crédits ou refinancement. Cela vous permet de regrouper tous vos crédits et de les rembourser avec des mensualités allégées, adaptés à vos revenus.

PROFIL DES SURENDETTES

Il n'y a pas de profil type de la personne surendettée. Il y a des retraités qui s'endettent pour aider enfants et petits-enfants, d'autres sont de jeunes couples sans travail, d'autres encore sont des couples salariés, des professions libérales... Le surendettement peut frapper tout le monde.

Pourquoi ? Parce que dans 70 % des cas environ, le surendettement des particuliers à pour cause « les accidents de la vie ». Il s'agit de la perte d'un emploi, d'une rupture sentimentale, d'un divorce, de la maladie, de la perte d'un proche...Tous ces accidents de la vie, qui font que rapidement, chacun d'entre nous peut se trouver surendetté.

Le surendettement actif, lié à un abus de crédits, notamment les crédits revolving et les réserves d'argent, représente aujourd'hui environ 15 % des dossiers de surendettement.

Cependant la distinction n'est pas aussi simple. En effet nombre de personnes victimes d'un accident de la vie (exemple : perte d'un emploi) font appel aux crédits pensant pouvoir s'en sortir, et reculer ainsi l'échéance.