Virements bancaires et prélèvements bancaires

Ces opérations de paiement consistent en un transfert de fonds d'un compte à un autre par le biais d'écritures comptables et non par chèques, espèces ou carte bancaire. Les avantages de ces modes de paiement sont la rapidité et la sécurité.

Le virement bancaire :

Le virement se fait a l'initiative du titulaire du compte a débiter.
Ce mode de paiement permet de payer régulièrement, a date fixe, des sommes qui ne varient pas.
Il est souhaitable dans tous les cas de le confirmer par écrit.
Le virement est un mandat donné par le client à sa banque. Celle-ci doit l'exécuter avec diligence et exactitude. La banque du donneur d'ordre, comme celle du bénéficiaire, doivent vérifier la régularité de l'ordre de virement.
Le bénéficiaire reçoit un avis de crédit mentionnant le nom du donneur d'ordre. L'absence de protestation de sa part signifie l'acceptation. Le donneur d'ordre reçoit un avis de débit mais le plus souvent, le virement lui est signifié sur son relevé de compte.
Le virement a destination d'une autre banque est un service payant dans la plupart des établissements.
Il existe également des possibilités de virement automatique d'un compte de dépôt vers un compte d'épargne, virement assorti d'une garantie de délai d'exécution.
Le virement automatique en sens inverse n'est pas possible.
Tout virement, ponctuel ou permanent, peut être interrompu à tout moment à votre demande.

Le prélèvement automatique :

Le prélèvement bancaire est effectué par le bénéficiaire avec l'accord du débiteur.
Il est adapté aux créances à échéances régulières et à montants variables.
Il doit faire l'objet d'un contrat entre le débiteur, son banquier et le bénéficiaire. Ce contrat mentionne l'identité des parties et désigne le compte à prélever, les dates et, éventuellement, les montants d'échéance. Si ce montant n'est pas prédéterminé, le bénéficiaire doit l'indiquer avec exactitude au débiteur préalablement à l'avis de prélèvement. Ce dernier a ainsi le temps de vérifier l'exactitude de la somme demandée, d'en contester le montant si nécessaire et d'ajuster éventuellement la provision de son compte.
Ces mandats sont révocables à tout moment, sauf clause contraire insérée dans le contrat.
Attention : à défaut de provision sur le compte sur lequel est réalisée le prélèvement, celui-ci ne peut avoir lieu. A la différence des chèques, les prélèvements ne sont pas présentés une nouvelle fois. L'avis de prélèvement sera donc retourné impayé à l'émetteur et ce dernier devra alors se faire payer par d'autres moyens, ce qui ne lui interdit pas d'user de voie d'exécution forcée à l'encontre du débiteur.

T.I.P. : Le Titre Interbancaire de paiement

Il s'agit d'un ordre de virement préétabli par le créancier et adressé au débiteur avec la facture. Il suffit alors à ce dernier de le dater, de le signer et le renvoyer au centre de traitement qui lui est indiqué pour payer son créancier.
La première fois que l'on utilise ce mode de paiement, il faut joindre à l'envoi un relevé d'identité bancaire ou postal.
Le TIP est un ordre de virement à échéance : le compte est débité à la date d'échéance indiquée. C'est un moyen de paiement fiable traité par informatique et qui supprime le risque d'erreur humaine.

Le télépaiement ou téléréglement :

Ce mode de paiement tend, à l'heure actuelle, à se développer. Il permet de régler certaines factures par l'intermédiaire d'Internet.