Littérature jeunesse

Les adolescents, la lecture et le spectre de l'illettrisme

La littérature de jeunesse est devenue un secteur phare de l'édition en l'espace d'une trentaine d'années, l'un des plus dynamiques, et l'un des moins sinistrés, mis à part celui des ouvrages primés, en terme de ventes. En donnant à de bons et authentiques auteurs les moyens de se faire connaître elle a également su rallier à sa cause le Ministère de l'Education Nationale.

Littérature de jeunesse

Sur fond de polémique quant à l'illettrisme présumé de la population, estimé entre 1 et 12%, selon le sens que l'on donne à ce terme, la lecture est devenue, aux yeux d'une large majorité d'acteurs du système éducatif et des parents, la clé de voute de la réussite future des enfants. En effet, au travers de la lecture on se cultive, on mobilise ses facultés de concentration tout en se divertissant, on sollicite l'imagination, on apprend à structurer sa pensée, on exerce son esprit critique, on apprend à s'intéresser aux autres. Au final, on comprend mieux le monde (y compris les énoncés de problèmes mathématiques !), et se faisant on se comprend mieux soi-même.

C'est une littérature du devenir, du devenir grand, pourrait-on dire, car elle accompagne les jeunes dans l'intimité de leur croissance sans être intrusive ni invasive. Elle est à l'esprit ce que l'eau est aux cellules du corps, et on n'a pas plus conscience de la manière dont s'opère l'enrichissement de la personnalité par la littérature qu'on a conscience de comment l'eau bue s'intègre à notre chair. Elle est également ce qu'on pourrait appeler un viatique, au sens propre, à savoir ce qu'on emporte avec soi en voyage, dans le voyage incessant de la vie en l'occurrence, en rendant la traversée plus agréable dans ses moments obscurs. Voilà probablement les raisons de son succès auprès des parents et des institutions mais aussi une manière de comprendre le plébiscite des jeunes eux-mêmes qui, après avoir averti qu'ils n'aiment pas lire, se plongent avec délice dans la vie presque réelle des personnages des oeuvres de littérature de jeunesse.

Cependant, on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif disait Keynes, et on ne fait pas facilement lire un garçon en classes de 5ème ou de 4ème, disent les professeurs en soupirant. Alors, au-delà même de savoir si un livre est bon, il est déjà remarquable, quand cela se produit, qu'il ait atterri entre les mains d'un adolescent. Rassurez-vous la plupart du temps le dialogue aura cette tournure :

- Quoi ? Toi mon fils ? Tu lis un livre ? Et tu en es déjà à la page 20 !

- Ouai, le prof mettra zéro à ceux qui ne l'auront pas lu, demain...

Alors, avant d'en arriver là, -mieux vaut prévenir que guérir-, il est très important que les parents eux-mêmes puissent concevoir la littérature comme une source de plaisir et non comme une obligation scolaire ou une lubie de profs. Car la littérature n'appartient pas plus aux professeurs de lettres que les lois physiques de l'univers n'appartiennent aux professeurs de sciences ! A cet égard, et contre de nombreuses idées reçues, signalons que la bande dessinée possède autant de vertus qu'un livre écrit en interlignes serrés ; de même pour la littérature policière ou fantastique. Votre enfant, de lui-même, ouvre un livre, et c'est cette finalité que vous devez viser par-dessus tout.

Il est intéressant à ce point de vue de revenir à la fameuse notion d'illettrisme, qu'il ne faut pas confondre avec l'analphabétisme, dans le premier cas, les personnes ont appris à lire, mais par manque de pratique n'ont pas d'aisance à le faire, dans le second cas, comme dans de nombreux pays en voie de développement, les personnes n'ont pas eu, ou pas suffisamment eu accès à la formation scolaire. Ainsi, on pourrait tout aussi bien parler d'illettrisme scientifique chez celui qui n'a plus l'aptitude de faire des opérations simples ou du calcul mental par manque de pratique. L'illettrisme dont on parle chez nous est bien celui de la non fréquentation de l'écrit par l'enfant à un moment où se mettent en place certains automatismes de lecture et de captation de l'information véhiculée par le texte. On perçoit alors bien l'enjeu de la lecture tant à l'échelle du développement de la personne que de celui de la société...

Il apparaît donc que fréquenter assidument les oeuvres de la littérature par des jeunes, au travers de ce qu'il est convenu d'appeler la lecture plaisir, est le meilleur moyen de lutte contre ce phénomène. Cependant, le plus difficile dans cette tâche, pour l'adulte et le pédagogue, est de trouver des propositions de lecture qui soient favorables à l'appropriation de ce plaisir par les jeunes, qu'il devienne naturel et agréable de se lancer dans une nouvelle histoire, d'aller à la bibliothèque municipale comme l'on allume le lecteur de DVD. Et là encore, puisqu'il est question de faire sienne une histoire, un écrit, un style, il peut être judicieux d'acquérir et d'offrir des livres pour que la possession de l'objet livre devienne le prélude à l'appropriation de son contenu.

Une autre méthode, n'excluant pas la première (offrir des livres) est de constituer une mini bibliothèque personnelle ou familiale contenant une variété d'ouvrages suffisamment grande pour que le jeune lecteur puisse aller y butiner avec plaisir quand il le souhaite.

bibliothèque d'un jeune en début d'adolescence

Voici une suggestion pour la constitution d'une première bibliothèque d'un jeune en début d'adolescence dans laquelle vous pourrez y incorporer :

Une encyclopédie illustrée, telle que :

L'encyclopédie des jeunes du XXIème siècle - Philippe Auzou

Quelques romans psychologiques, sentimentaux ou qui traitent de l'adolescence :


Baby-sitter Blues - Murail Marie-aude
Au bonheur des larmes - Murail Marie Aude
Oh boy ! - Murail Marie-Aude
Un coeur au creux de la vague - Cortex Hortense
Tempête dans la tête - David François
Quinze ans, charmante mais cinglée - Limb Sue

Des récits de vies réelles ou imaginaires comme par exemple :


Un sac de billes - Joseph Joffo
Le gône de Chaâba - Azouz Begag
La métamorphose d'Helen Keller - Margaret Davidson
La danse interdite - Rachel Hausfater-Douieb
Marie Curie - Xavier Laurent Petit

Des livres amusants de purs moments de détente, tels que :


Le journal intime de georgia Nicolson : Mon nez, mon chat, l'amour et moi - Rennison Louise
Le journal intime de georgia Nicolson : Le bonheur est au bout de l'élastique - Rennison Louise
Le journal intime de georgia Nicolson : Entre mes nunga-nungas mon coeur balance - Rennison Louise
Le journal intime de georgia Nicolson : A plus Choupi trognon - Rennison Louise
Les bébés de farine - Fine Anne
Le livre des petites annonces - Fernandez Paz Augustin

Des livres pour les plus jeunes :

Sempé Goscinny. Histoires inédites du petit Nicolas, Tome 1 et tome 2. IMAV Editions
Dahl Roald. Charlie et la chocolaterie. Gallimard jeunesse. Folio junior

Des livres fantastiques :

Golem. 5 tomes - Murail Elvire, Lorris, Marie-Aude
Golem tome 1
Golem tome 2
Golem tome 3
Golem tome 4
Golem tome 5


L'enfant des ombres - Moka
Shining - Stephen King (Attention à réserver aux plus de 15 ans familiers du genre !)
Les épouvantails de minuit. - Stine R.L.
Le manoir de la terreur - Stine R.L

De la littérature étrangère permettant d'ouvrir l'enfant au monde :


L'enfant noir - Laye Camara
Mon bel oranger - De Vasconcelos, Jose Mauro

De la littérature policière :


Temps de chien - Olivier Mau
Ippon - Jean-Hugue Oppel
Dinky rouge sang - Murail Marie-Aude
Dix petits nègres - Agatha Christie
Le mystère de la chambre jaune - Leroux Gaston

Des sagas :

Harry Potter. 7 tomes - JK Rowling
Harry Potter à l'Ecole des Sorciers Tome 1
Harry Potter et la Chambre des Secrets Tome 2
Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban Tome 3
Harry Potter et la Coupe de Feu Tome 4
Harry Potter et l'Ordre du Phénix Tome 5
Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé Tome 6
Harry Potter et les Reliques de la Mort Tome 7

A la croisée des mondes. 3 tomes - Philip Pullman
A la croisée des mondes, tome 1 : Les Royaumes du Nord
A la croisée des mondes, tome 2 : La Tour des anges
À la croisée des mondes, tome 3 : Le Miroir d'Ambre

Des revues de lecture :


Magazine je bouquine

De la bande dessinée :


Persepolis. 4 volumes - Satrapi Marjane
Tendre banlieue. 18 titres - Tito
Blake & Mortimer - Jacob Edgar Pierre
Chico mandarine - Azam Jacques
Pipit Farlouse : la route de l'Afrique - Sattouf Riad

L'investissement total n'est sans doute pas à réaliser en une seule fois, mieux vaut « ritualiser » ces achats de livres comme autant de moments importants. En les acquérant petit à petit, on augmente le désir à la fois de posséder des livres mais aussi de les lire, jusqu'au point où vous verrez un jour votre enfant avoir peur de ne plus rien avoir à lire, ce jour-là, ce sera gagné !

Dans ce dossier vous trouverez également des informations sur la naissance de la littérature jeunesse aux 17 et 18ème. Comment l'évolution du statut de l'enfant dans la société a contribué au développement d'une littérature plus appropriée au 19ème siècle, et comment la littérature de jeunesse au 20ème siècle a continué à évoluer avec une première partie consacrée à la littérature de jeunnesse de 1900 à 1945, et une seconde de 1950 à nos jours.

Pour satisfaire les besoins de lecture de vos enfants voici notre bibliothèque type pour un adolescent de littérature de jeunesse et un dossier spécial sur le roman policier dans la littérature de jeunesse, les différents genres de romans policiers que vous pouvez trouver et enfin une liste de romans policier pour enfants classée par âge, avec un résumé.

Enfin, un article tout particulier sur l'adolescent comme sujet littéraire... à lire sans attendre !

Eric Valière co-fondateur des Artisans du mot pour le guide enfant famille kibodio.