L'adolescence sujet littéraire

L'adolescence sujet littéraire

L'adolescence est l'âge de l'incertain et du paradoxe. On ne peut pas dire avec certitude quand elle commence, d'autant que cela varie bien évidemment d'un jeune à l'autre, mais on peut dire avec encore moins de certitude quand elle finit et parfois même se demander si elle a une fin. L'appariation récente du terme «d'adulescent», contraction des mots «adulte» et «adolescent», ainsi que le succès du film Tanguy le montrent et dévoilent au passage qu'il existe dans notre société une crainte, pour ne pas dire une hantise, de l'adolescence dont le spectre brumeux gripperait les rouages ancestraux. Les anthropologues désignent comme responsable la fin des rites de passage qui matérialisaient la fin de l'enfance et le début de l'âge adulte ; les sociologues montrent, eux, la construction d'un culture lycéenne en marge des valeurs adultes, d'autant plus prégnante que les jeunes -grands utilisateurs des nouvelles technologies de la communication- y tissent un étroit réseau complexe et autoréférentiel qui échappe aux adultes, même si ceux-ci demeurent néanmoins les pourvoyeurs de ces outils.

Exemple extrême mais riche d'enseignements, les émeutes de 2005 dans un grand nombre de banlieues françaises ont mis en évidence qu'une partie de la population adulte a peur d'une partie de la jeunesse, qui elle-même rejette le monde des adultes, le foulant aux pieds dans une violence impressionnante. Comment cela est-il devenu possible ? D'où vient ce cloisonnement qui semble désormais exister entre les différents âges de la vie par lesquels paradoxalement, une même personne passera pourtant ?

Aux périodes difficiles que traversent l'individu adolescent, l'école n'apporte pas de réponse, -à supposer que ce soit son rôle- pas plus que la justice, l'entreprise, l'armée et toutes les institutions. Et c'est une bonne chose, car le préalable du fonctionnement de nos vieilles institutions est le renoncement à un degré de liberté individuelle devenu l'exigence première des nouveaux adolescents. Institution et liberté n'ont jamais fait bon ménage ailleurs qu'en théorie, mais le décalage entre l'assujettissement de l'individu qu'elles requièrent et le niveau de liberté auquel celui-ci prétend n'ont sans doute jamais autant divergé. Ainsi, une question essentielle de l'adolescence selon nous est : comment se socialiser en demeurant libre ? Quel compromis faire, sans compromission ?

Restent la famille et le réseau amical : dans la première naissent les conflits, dans le second ils trouvent l'essentiel de leur résolution, réelle ou figurée, tandis que la transgression et la prise de risques au sein du groupe amical récréent les conditions d'un passage vers une autre dimension de soi, mais qui n'est pas encore l'âge adulte...

D'après ce rapide tour d'horizon, volontairement pessimiste, en plaçant l'accent davantage sur ce qui fâche et inquiète que sur ce qui est consensuel, on peut déduire les thèmes majeurs de la littérature de jeunesse destinée aux adolescents :

- Relation à l'autre : amitié, amour, haine, chagrin

- Découverte de soi : désir hétérosexuel ou homosexuel ; conduites à risques, (addictions, vitesse, violence, etc.), désespoir, espoir, projets...

Cela veut dire qu'aujourd'hui il existe une littérature de jeunesse destinée aux adolescents qui s'intéresse de près à tous les aspects de leur vie, et qui, sans avoir nécessairement la prétention d'apporter point par point des réponses aux vertiges de l'adolescence, donnent à chacun les moyens de réfléchir, d'approfondir, de partager avec d'autres sur un thème ou sur une question précise.

Drogue, violence, famille, mal être, homosexualité, amour... Rien n'effraie désormais les auteurs à qui les éditeurs donnent carte blanche pour aborder tous les sujets, fouiller tous les tabous, essayer de dire l'indicible et dissiper le malaise du silence qui longtemps à pesé sur nombre de ces sujets.

Voici quelques ouvrages récents (première parution <10 ans) où la question relationnelle est centrale.

Livres sur les questions d'amour


L'amour en chaussettes - Gudule
La danse interdite - Hausfater-Douieb, Rachel
Quand l'amour s'en mail - Defossez, Jean-Marie

Un recueil de textes originaux écrits par des auteurs Rageot tels que Christian Grenier. Ces histoires d'amour se situent dans des endroits très différents à toutes les époques.


Parle-moi d'amour

Livres sur les questions d'amitié


Loeïza - Niobey, frédérique
Quatre filles et un jean - Brashares, Ann

Fréquenter et accepter les autres


Coeur de guimauve - Gudule

Les difficultés de l'adolescence et notamment celle de s'accepter soi-même :


13 ans porte-malheur - De Poncheville, Alice
Confession d'une grosse patate - Morgenstern, Susie
Père Castor - Hausfater-Douieb, Rachel. Moche

Etre lycéenne et enceinte, et traiter le sujet avec humour, c'est possible ?


La fille du docteur Baudouin - Murail, Marie-Aude

Violence, viol, drogues, délinquance, galère : les nouveaux auteurs relèvent le défi des sujets difficiles :


Des barreaux plein les yeux - Cantin, Marc
La fille aux cheveux courts - Kochka
Hip-Hop connexion - Madani, Karim
Echancrure - Le Bourhis, Miche

Une série amusante, légère mais qui cerne bien les difficultés de l'adolescence : « Le journal intime de Georgia Nicholson » trois nouveaux tomes existent...


Mon nez, mon chat, l'amour et moi - Louise Rennison
Le bonheur est au bout de l'élastique - Louise Rennison
Entre mes nunga-nungas mon coeur balance - Louise Rennison
A plus Choupi trognon - Louise Rennison

Après ce rapide tour d'horizon où il nous a fallu être sélectif tant la littérature de jeunesse relative aux thèmes liés à l'adolescence est abondante, nous faisons le constat heureux de la diversité et de l'abondance.

Par son aptitude à aborder tous les sujets, cette nouvelle littérature a pris une place importante dans la vie des jeunes ; plus encore, elle est parfois devenue un outil de médiation, un moyen de retrouver la communication perdue, entre des enseignants et un élève, entre des parents et un enfant, parvenant à renouer le dialogue autour d'un livre, un livre qui parle d'eux avant tout.

Sans vouloir en faire un remède miracle à la crise d'adolescence, la littérature de jeunesse est tout à la fois un baume, un viatique, et une invitation au voyage en attendant d'être plus sûr de soi.

Compte tenu de l'importance des thèmes liés à l'adolescence, nous nous proposons d'étayer régulièrement cette liste, au gré des parutions et de nos coups de coeur !

Eric Valière co-fondateur des Artisans du mot pour le guide enfant famille kibodio.