Littérature jeunesse 19 et 20ème

La seconde moitié du 19e siècle est riche de bouleversements tant politiques et sociaux que scientifiques et techniques. Révolution de 1848, coup d'état de Napoléon III, guerre franco-prussienne, Commune de Paris, développement de la production industrielle, généralisation de l'électricité, philosophie positive de Comte, etc. Voici quelques uns des points qui font de ce demi-siècle une période unique et passionnante. Le progrès technique semble alors ne jamais devoir s'arrêter et apporter toujours plus de bienfaits à l'humanité.

Littérature jeunesse 19ème et 20ème

Mais qu'en est-il de l'enfance ? Alors que des utopies voient le jour, - mondes idéaux où chacun a une place et un rôle par lequel il participe à la construction d'une société parfaite dans une ambiance quasi religieuse (voir les oeuvres de Fourier) - l'enfance reste une période de la vie relativement peu favorisée, voire misérable dans les milieux défavorisés des grands centres urbains industriels.

Mais la double empreinte de l'oeuvre de Rousseau, au siècle précédent, et des expériences d'Itard avec Victor, - l'enfant sauvage trouvé à Lacaune dans l'Aveyron et dont l'éducation, malgré toute l'ingéniosité déployée par Itard, restera un échec- continue de faire de l'enfance un terrain privilégié de recherches, de spéculations, et d'idéologie.

Avec les développements de la médecine et de la science, de nouvelles méthodes de puériculture se font jour à la fin du 19e siècle, relativement contraignantes et fortement teintées d'idéologie politique et religieuse. L'école obligatoire et l'hygiénisme conjugués, dans une société tout à la fois scientiste mais encore profondément marquée par la religion, donnent les caractéristiques de l'enfance à la toute fin du 19e siècle.

La troisième république est à l'oeuvre, et tandis que chaque jour apporte son lot d'innovations techniques, la finalité avouée de l'école, seul espace alors spécifiquement dédié à l'enfance, reste de préparer de futurs soldats de la nation, qui par une discipline sans faille et une conscription de 5 ans iront dans un élan fanatique et quasi mystique se jeter contre les mitrailleuses allemandes en 1914... L'obéissance et la ferveur des troupes françaises pendant la grande guerre doit beaucoup à l'éducation qu'elle a reçue. On lui a enseigné que rien n'est plus noble que de se sacrifier pour sa patrie, et une large majorité de jeunes adhèrent à cet idéal. Il n'en existe pas d'autre de toute manière. Quant aux adultes, on peut deviner leur vision de l'enfance et de la jeunesse par une réflexion parallèle. L'adolescence est encore le grand absent des âges de la vie ; on est enfant puis homme. N'oublions pas que pendant la grande guerre nombre d'engagés volontaires n'ont que 17 ans, et parfois même, dans certaines armes, 16 ans... Qu'un responsable politique aujourd'hui veuille se ménager la possibilité de lancer des troupes d'adolescents baïonnette au canon face à une pluie d'obus et de mitraille, on imagine ce que serait la réaction des familles et des médias...

Dès lors, la littérature de jeunesse se teinte elle aussi de courage, d'héroïsme, et chante les louanges d'aventuriers jeunes, néanmoins affranchis de leur enfance, qui sillonnent les mers et traversent les déserts avec un appétit de conquête (ou de progrès) sans limite. Voilà de quoi seront remplies les têtes des futurs héros de la patrie, de Guynemer aux millions de soldats inconnus... !

Parmi les polémiques qui ont eu cours au siècle dernier chez les gens de lettres, l'une d'elle était de se demander si Jules Verne est un auteur de jeunesse ou un auteur tout court ! La question en elle-même montre la déconsidération persistante pour la littérature de jeunesse par l'intelligentsia, et par suite, la continuation de l'idée ancienne que l'enfance est peu digne d'intérêt et que, pour un auteur, faire le choix de lui destiner ses oeuvres, est avant tout la preuve d'une faiblesse l'empêchant de prétendre être un écrivain à part entière !

Jules Verne ajoute à ce « handicap » celui d'être en plus un écrivain d'anticipation, de science fiction même, avant l'heure, genre naturellement méprisé par ceux qui convoitent le statut de « grand écrivain ».

Voyage et progrès technique sont les mots qui définissent le mieux l'oeuvre de Jules Verne ; la science, en cette fin de 19e siècle ne doute pas de pouvoir percer à jour tous les secrets de la nature et mettre en oeuvre des applications techniques toujours nouvelles. Par ailleurs « l'extension » du monde au travers de l'accélération dans les déplacements et de l'appétit colonial des pays occidentaux offre de nouveaux champs d'exploration pour l'esprit enthousiaste et scientiste de Jules verne.

Ce sont plus particulièrement les limites de ces mondes nouveaux qui l'attirent car elles ramènent aux grandes questions de l'humanité, d'où vient-telle (Voyage au centre de la terre) où va-t-elle ? (le tour du monde en 80 jours, 20 000 lieues sous les mers...)

Sélection d'oeuvres de Jules vernes (ou inspirées de) :
Voyage au centre de la terre - Verne, Jules
Le tour du monde en 80 jours - Verne, Jules
L'Ile mystérieuse - Verne, Jules
Ecrit en 1877 à Nantes, Jules Verne dénonce ici le trafic triangulaire et l'esclavagisme qui avait fait jusque là la fortune de la ville et peut-être également de sa famille...Un capitaine de quinze ans - Verne, Jules
Un recueil d'illustrations originales : les plus belles gravures d'origine illustrant les ouvrages de Jules Verne. Un livre d'art pour rêver d'un passé qui rêvait de notre avenir : Le monde illustré de Jules Verne
Les enfants du capitaine Grant - Verne, Jules
Le rayon vert - Verne, Jules
Recueil de textes inédits de Jules Verne parmi lesquels des nouvelles fantastiques inspirée de Poe, et des contes : L'arpenteur de l'étrange - Verne, Jules

Contemporain de Jules Verne, Stevenson a écrit des poèmes au ton très juste pour les enfants. Comme ses pairs, il fut un grand voyageur, et ses ouvrages restituent l'ambiance captivante de mondes lointains, parfois troubles, parfois purs, mais toujours propices à la rêverie et au voyage intérieur : L'île au trésor - Stevenson, Robert Louis

Dans une veine différente, Rudyard Kipling, est un grand nom de la littérature de jeunesse. Ce sont en effet les enfants qui ont toujours constitué le gros des lecteurs de ce journaliste voyageur infatigable. Il fut en outre le premier écrivain pour la jeunesse à obtenir une distinction honorifique en 1907, et non des moindres, le prix Nobel de littérature !

Un beau livre à offrir : Le livre de la jungle - Kipling, Rudyard

A partir de la seconde moitié du 20e siècle le livre de la jungle a retrouvé une seconde jeunesse au travers de l'adaptation fameuse de Walt Disney (voir Le livre de la jungle par Walt Disney)

A noter, une série en bandes dessinées, par Recule et De Moor, (le tome 1est indisponible pour le moment) : Dernier livre de la jungle, tome 2 : La promesse - Recule. De Moor

Jack London, auteur américain fougueux, réputé pour ses contradictions qui le mèneront d'ailleurs au suicide, il se voyait lui-même comme un révolutionnaire. Auteur pour la jeunesse quasiment malgré lui, une constante de son oeuvre reste l'intérêt qu'il porte aux animaux : Croc-Blanc - London, Jack

Mais bientôt l'histoire viendra donner une empreinte nouvelle aux modèles d'éducation et aux perceptions qu'auront éducateurs et parents de l'enfance et de l'adolescence.

On l'a dit, le tournant décisif sera la guerre de 1914-1918. En effet, si avant 1914 personne n'est choqué par une organisation de la société où l'on prépare en demi-secret une guerre voulue, c'est que la vision de l'adolescence qu'elle propose ne choque personne fondamentalement. L'adolescent (qui rappelons le n'existe pas en tant que porteur du concept d'adolescence) est en fait un jeune adulte dont la grandeur suprême est de sacrifier sa jeune vie à la République et à la Patrie.

C'est justement de ce sacrifice terrible que naitra après guerre une prise de conscience radicalement en désaccord avec cette manière de voir. Outre le pacifisme, il en émergera de nouvelles méthodes d'éducation moins contraignantes où l'individu enfant et bientôt adolescent trouvera une place spécifique appelant l'humanité adulte à jeter sur lui un regard différent, bienveillant, confiant et protecteur.

La littérature de jeunesse trouvera alors un nouvel essor et ne cessera plus de se développer jusqu'à nos jours.

Nous vous invitons à découvrir la littérature de jeunesse des 17 et 18ème siècle, ou plus exactement sa délicate naissance. Mais aussi quel fût le développement de la littérature pour enfant au cours du 19ème, avec l'évolution du statut même de l'enfant. Et pour terminer, prenez connaissance du rôle important de la littérature chez l'enfant dans le monde d'aujourdhui.

Pour vous aider à constituer une bibliothèque de littérature de jeunesse avec des livres classés par genre, consultez notre suggestion : bibliothèque type pour jeune adolescent

Eric Valière co-fondateur des Artisans du mot pour le guide enfant famille kibodio.